ENFR

Membres du jury

Pape Amadou
Président et fondateur de l’Institut Baobab

Pape Gaye est un dĂ©fenseur de longue date des travailleurs de la santĂ©, des systèmes de santĂ© solides et de l’accès aux soins de santĂ© pour tous. Sous sa direction en tant que prĂ©sident et directeur gĂ©nĂ©ral d’IntraHealth International, l’organisation a fait des ressources humaines pour la santĂ© un Ă©lĂ©ment crucial de la question mondiale sur la santĂ©. Fort de 30 ans d’expĂ©rience dans le domaine de la santĂ© et du dĂ©veloppement international, M. Gaye a supervisĂ© les travaux menĂ©s dans une quarantaine de pays pour renforcer leur personnel de santĂ© et leurs systèmes de santĂ©. Pendant son mandat, IntraHealth a dirigĂ© deux des projets phares du gouvernement amĂ©ricain en matière de ressources humaines pour la santĂ© (le Capacity Project et CapacityPlus) et a Ă©tabli des relations officielles avec l’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS). M. Gaye plaide depuis longtemps en faveur d’une plus grande attention portĂ©e aux personnels de santĂ©.


Mame-Yaa Bosomtwi

Chargée de la gestion des parties prenants, OMS

Mame-Yaa Bosomtwi est chargĂ©e de la gestion des parties prenantes de l’initiative lancĂ©e par l’OMS : la StratĂ©gie mondiale en vue d’accĂ©lĂ©rer l’Ă©limination du cancer du col de l’utĂ©rus.  Elle a prĂ©cĂ©demment occupĂ© le poste de secrĂ©taire de direction de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA, de 2018 Ă  janvier 2021.

Madame Bosomtwi a acquis de l’expĂ©rience en santĂ© publique, en dĂ©veloppement international et dans le secteur privĂ©. En effet, elle a Ă©tĂ© la responsable en santĂ© publique au sein de bioMĂ©rieux, une sociĂ©tĂ© française dans le domaine du diagnostic, pour la rĂ©gion d’Afrique. Elle a Ă©galement occupĂ© le poste d’analyste politique en santĂ© mondiale chez Sanofi, une entreprise pharmaceutique. Elle possède une expertise en gestion de projets et d’initiatives de santĂ© en milieu rurale et urbain. Elle a notamment Ă©tĂ© la directrice de programme pour un projet de santĂ© au Ghana appelĂ© MoTeCH.

Son parcours personnel, universitaire et professionnel s’appuie sur tout un Ă©ventail d’activitĂ©s dans les domaines de la santĂ© publique, du plaidoyer, de la recherche, de la communication et des sciences politiques.

Elle est titulaire d’un master en SantĂ© publique obtenu Ă  l’UniversitĂ© de Columbia Ă  New York, et dĂ©tient un second master en Development in Practice dĂ©livrĂ© par l’universitĂ© Science Po Ă  Paris. Enfin, elle possède aussi une licence en Sciences politiques obtenu Ă  la Trinity University Ă  Washington, D.C.


Guy Francis Boussafou

Directeur des Brevets et Autres Créations Techniques (DBCT), OAPI

Monsieur Boussafou Guy Francis est Directeur des Brevets et autres Créations Techniques (DBCT) depuis Mars 2018. Il a sous sa supervision ; le Service des Brevets et des Obtentions Végétales (SBOV), le Service de l’Information Brevet (SIB) et le Service de l’Innovation et de la Valorisation des brevets ( SIVB).  Il a été responsable de l’organisation de la 1ère édition des awards de la marque OAPI en 2016 à Yaoundé au Cameroun. En charge de l’organisation des 7ème et 8ème édition du Salon Africain de l’Invention et de l’Innovation Technologique (SAIIT) respectivement en 2018 à Cotonou au Benin et en 2020 à Brazzaville au Congo. Monsieur Boussafou a reçu la formation d’ingenieur chimiste-qualiticien & Diplômé du Centre d’Etudes Internationales de Propriété Industrielle (CEIPI), Option « Brevet d’Invention » de l’Université de Strasbourg en France.

 


Dr. Karim Bendhaou
Président du Groupe Merck pour l’Afrique de l’Ouest et du Nord et Président du comité d’engagement pour l’Afrique

Dr Karim Bendhaou (MD, MBA) a Ă©tĂ© prĂ©sident des opĂ©rations de Merck en Afrique du Nord et de l’Ouest (40 pays d’Afrique). Depuis lors, il dirige le Bureau Afrique et coordonne toutes les dĂ©cisions d’entreprise, stratĂ©giques et exĂ©cutives de Merck en Afrique. VĂ©ritable pionnier, il travaille dans l’industrie pharmaceutique depuis près de 22 ans. Il a mis en place de solides organisations panafricaines, acquis une vaste expĂ©rience dans le domaine des mĂ©dicaments biotechnologiques et des biosimilaires et dirigĂ© une entreprise prospère, tout en gardant le patient Ă  l’esprit et en renforçant l’engagement de l’organisation envers le GNUD et les valeurs Ă©thiques Ă©levĂ©es. Dans le cadre de divers projets de responsabilitĂ© sociale des entreprises, il a collaborĂ© avec des gouvernements et des organisations non gouvernementales pour garantir l’accès aux traitements. Il est titulaire d’un doctorat en mĂ©decine d’Alger et de Paris, ainsi que d’une maĂ®trise en administration des affaires.


Professor Awa Marie Coll-Seck
Ministre d’État du Président de la République du Sénégal et Présidente du comité scientifique du Forum Galien Afrique

Professeur Awa Marie Coll-Seck a été Ministre d’Etat auprès du Président de la République du Sénégal. Elle a également été Ministre de la Santé et de la Prévention, et Ministre de la Santé et de l’Action sociale de la République du Sénégal. Spécialiste des maladies infectieuses et bactériologie-virologie, elle dirigeait le Département des maladies infectieuses à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar-Sénégal, avant de commencer sa carrière internationale. En tant que fonctionnaire international, le Professeur Coll-Seck a été Directrice Exécutive du Partenariat Roll Back Malaria (RBM) et Directrice du Département des politiques, de la stratégie et de la recherche d’ONUSIDA de 1996 à 2001. Enfin, le Professeur Coll-Seck a reçu de nombreuses distinctions, dont celles de « Chevalier de l’Ordre du Mérite » du Sénégal, du Burkina Faso et de la Gambie, ainsi que de l’Ordre du Mérite et de la Légion d’Honneur de France. Elle a également reçu les Palmes académiques.


Dr Abdourahmane Diallo
Directeur général du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme

Le docteur Abdourahmane Diallo a été nommé Directeur général du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme en 2019. Il apporte au Partenariat RBM une vaste expérience et de fortes compétences en management, acquises dans des fonctions de premier plan occupées au niveau national, régional et mondial dans des domaines clés de la santé publique.  Avant de rejoindre le Partenariat RBM, le docteur Diallo a occupé le poste de ministre de la Santé en Guinée de 2016 à 2018, période durant laquelle il a dû gérer l’épidémie de virus Ebola ainsi que le rétablissement ultérieur du système de santé national. Il a également mis au point des systèmes de santé et de chaîne d’approvisionnement dans plus de 20 pays d’Afrique, des Caraïbes et d’Asie. M. Diallo est docteur en médecine et titulaire d’un master en santé publique internationale de l’université Johns-Hopkins.

 


Yacine Djibo
Fondratrice et Directrice exécutive, Speak Up Africa

Yacine Djibo a fondé Speak Up Africa en 2011 avec un objectif : élaborer et mettre en œuvre des solutions efficaces et durables pour faire face aux problèmes les plus complexes auxquels sont confrontées les populations africaines. En mettant l’accent sur la communication stratégique, le plaidoyer ou encore les changements de politiques, Speak Up Africa se consacre à fournir aux dirigeants et citoyens africains, des outils concrets pour lutter contre le paludisme, les maladies tropicales négligées et pour améliorer l’assainissement, afin de sauver des vies ou d’en améliorer les conditions, sur le continent. Au paravant, Yacine a travaillé pour Malaria No More, en tant que Directrice nationale pour le Sénégal, où elle a développé et piloté plusieurs programmes nationaux de hauts niveaux visant à promouvoir les outils de prévention et de traitement permettant de lutter contre le paludisme. Yacine a obtenu un baccalauréat en relations internationales et un MBA à l’Université de Boston.


Dr. Moredreck Chibi
Conseiller rĂ©gional pour l’innovation de l’OMS pour l’Afrique

Son rĂ´le principal est de superviser la mise en place du programme Transformation, dont l’objectif est d’accĂ©lĂ©rer la mise en Ĺ“uvre des rĂ©formes de l’OMS dans la rĂ©gion africaine. Il est l’instigateur du premier DĂ©fi pour l’innovation de l’OMS, lancĂ© avec succès en octobre 2018. Il est Ă©galement prĂ©sident des experts techniques rĂ©gionaux interinstitutions des Nations Unies sur l’exploitation des technologies Ă©mergentes et la transformation numĂ©rique pour une croissance et un dĂ©veloppement inclusifs en Afrique. Avant de rejoindre le Bureau rĂ©gional, il a travaillĂ© en tant qu’administrateur technique pour l’OMS Ă  Genève, en Suisse, oĂą il faisait partie de l’Ă©quipe chargĂ©e de superviser la mise en Ĺ“uvre de la stratĂ©gie mondiale et du plan d’action sur la santĂ© publique, la gestion de l’innovation et la propriĂ©tĂ© intellectuelle. Sa passion et sa carrière sont engagĂ©es dans le dĂ©veloppement international visant Ă  mettre en place des solutions durables et innovantes locales pour relever les dĂ©fis de santĂ© en Afrique. Il est titulaire d’un Executive MBA en gestion de l’innovation et entrepreneuriat de Suisse.  Il possède un doctorat en biotechnologie mĂ©dicale du Cap, en Afrique du Sud. Il jouit d’une expĂ©rience de plus de 15 ans dans la recherche, le dĂ©veloppement et l’innovation dans le secteur de la santĂ©.


Elizabeth (Lizz) Ntonjira

Directrice de la communication – Amref Health Africa

Lizz Ntonjira occupe actuellement le poste de directrice de la communication d’Amref Health Africa, la plus grande ONG africaine en santé publique. Lizz se présente également comme une militante de la jeunesse et est l’auteur du livre #YOUTHCAN, un recueil d’histoires poignantes, inspirantes et surprenantes de jeunes africains dépassant les préjugés. Considérée comme une des 100 jeunes les plus influents d’Afrique, la directrice a reçu de nombreuses récompenses pour son travail accompli dans divers domaines. Cette spécialiste en relations publiques est déterminée à changer l’image du continent en publiant des histoires fascinantes qui témoignent du progrès en matière de développement en Afrique.

Titulaire d’un baccalauréat en Droit obtenu à la Catholic University of Eastern Africa, Lizz possède aussi un diplôme professionnel en Relations publiques obtenu à la Chartered Institute of Public Relations au Royaume-Uni, ainsi qu’un master en Politiques et Gestions publiques délivré par la Strathmore Business School. Elle a été chercheuse en politique publique à la Virginia Commonwealth University aux Etats-Unis et en 2015, elle reçoit le prix Mandela Washington destiné aux jeunes entrepreneurs africains.

 


This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.